Anciens du Gué - version du 19 juin 2022

-4-- Promotion 57-60

(nb. les infos les plus récentes sont en fin de page) cliquer *ICI*

Vous trouverez sur cette page le journal de Gérard ALZAY pour l'organisation d'une rencontre de ses compagnons de promo.

Je reprendrais ci-après les mails qu'il m'adresse.

J'espère ainsi pouvoir contribuer au succès de ce beau projet.

Gilles

Mais auparavant je vous donne la liste de la promo.

Les 9 premiers sont ceux de l'équipe déjà rassemblée.

Les 3 en gris sont excusés pour l'éternité... Sincères condoléances.

Les autres (et ceux qui ne sont pas encore identifiés) sont recherchés pour participer : faites vous connaître svp.

-4-- Promotion 57-60

 

2019-2020

***************************

30 octobre 2019

Pour les 60 ans de la fin de nos études

 

Nous aimerions réunir sur les lieux * quelques-uns de nos camarades de stalagcomme le dit Patrice Gérardin !

*ou ailleurs, selon certains d’entre vous qui ont de l’expérience l’école ne s’intéresse plus aux anciens. Une visite organisée, un repas au château ?

1- Retrouver un maximum de camarades.

Il y en a qui nous paraitrons indispensables mais comment faire pour les retrouver ? je vais prendre contact avec Gilles GAUTHIER du site des anciens du Gué. Merci de me tenir au courant de vos recherches.

2- Réunir les coordonnées de chacun (avec ou sans déclaration à la CNIL).

La liste est ouverte…que chacun vérifie ses propres coordonnées. À ce jour nous sommes 7

       3- Inscrire les éventuels participants.

À ce jour tous les inscrits sont prêts à participer. Certains pourront avoir des problèmes de logistiques, mais rien n’est insurmontable.

4- Prendre contact avec l’école, voir les possibilités (toutes).

Même s’il n’y a personne de réceptif dans cet établissement, je vais essayer de faire quelques courriers ça ne coute pas très cher et le cas échéant nous pourrons faire un photomontage pour immortaliser notre initiative.

5- Prévenir « les anciens du Gué »

Je vais mettre Gilles GAUTHIER animateur du site les anciens du Gué comme destinataire de nos échanges.

6- Déterminer une date

Si nous ne sommes pas tenus par le lieu, la date, c’est quand on veut : Avril-Mai-Juin, ce serait bien. Juin c’est plus chaud, mais un peu plus cher en matière d’hébergement Ce serait bien de choisir au plus tôt, avant que nous ne soyons trop nombreux.

7-Organiser l’événement

À vos idées, j’ai déjà des suggestions sur des lieux.

Des questions, sur la durée 1 jour, 2 jours, 3 jours ?  Avec épouses, concubines, maitresse ?

Des propositions, Pierre POMA propose d’héberger 3 personnes à Saint-Cyr sur Morin ?

 

Nous avons lancé cette idée avec Guy JAY, merci de nous faire part de vos idées, impressions, observations.

 

Amicalement Gérard ALZAY

***************************

Gérard Larcher promo 57-60 expose : Voir un article de presse sur l'exposition

 

***************************

Guy JAY partage son talent avec nous sur son site : www.guyjay.com/

***************************

23 novembre 2019

Amis du Gué à Tresmes bonjour,

 

Bienvenue à Jean CUBAUD qui rejoint notre groupe grâce à l’intervention amicale de Pierre POMA.

 

Bienvenue à Jean-Marc EHANNO, qui n’a pas encore donné signe de vie,

j’aimerai que jean BIGOT prenne contact avec lui, car il a peut-être eu des contacts avec d’autres peintres-déco.

 

Pierre POMA a soulevé l’idée de nous réunir au moment des portes ouvertes de l’école (lycée) qui auront lieu le samedi 11 mars 2020.

Je viens de voir que la direction envisage la venue de 2000 étudiants ce jour-là,

ne risque-t-on pas d’être noyés dans l’évènement ?

D’autre part il m’a demandé de vous préciser que Saint-Cyr-sur-Morin se situe à moins de 30 minutes du Gué.

 

Lancé plein d’ardeur dans mes recherches pour retrouver des camarades, la semaine 45 fut refroidissante en apprenant les décès d’Alain GUERRÉE, Daniel FAKAMÉ et Benoist FABVRE. Nous avons bien sûr une pensée pour eux et pour leur famille.

 

Je viens de préparer une lettre au proviseur du lycée pour lui demander quelles

sont les possibilités de visites et d’accueil.

 

Je suis ouvert à toutes les idées qui ferons avancer notre projet...

 

Amicalement Gg

 

 

***************************

-4-- Promotion 57-60
-4-- Promotion 57-60

***************************

29 novembre 2019

Bonjour les amis du Gué,

vous trouverez en attaché la lettre que j’ai adressé mardi 26

novembre au proviseur de notre ancienne école et :

Il vient de m’appeler au téléphone et ::

Il est d’accord pour nous recevoir à une date de notre convenance.

Il est d’accord pour nous faire visiter et il se propose d’être personnellement

notre guide. Il a été numéro deux du lycée de 97 à 2001 et il a repris

du service en tant que proviseur depuis de nombreuses années.

Nous aurons donc un super guide.

Il est d’accord pour que nous déjeunions ou dînions au château, ou les deux.

Il est d’accord pour NON, il propose : si cela nous convient, de participer

au diner de Gala des anciens élèves de la section restauration,

qui aura lieu le 2 avril 2020 en soirée.

à mon avis c’est une super idée, j’ai trouvé Frédéric Chefd’hotel extrêmement

sympathique, il trouve notre initiative tout à fait dans l’esprit du Gué à Tresmes.

Je pense que nous devrions saisir cette chance et caller notre réunion sur cette

idée…

Merci de me donner

rapidement votre avis

Amicalement

Gérard ALZAY

-4-- Promotion 57-60

Re bonjour les amis du Gué,

J’avais déjà préparé il y a quelques jours, un questionnaire pour savoir

dans quelles conditions nous pourrions organiser notre réunion.

les réponses de Frédéric Chefd’hotel nous mettent un peu la pression

car ils nous reste juste 125 jours, c’est bien, mais pas question de se

relâcher !

merci de me retourner ce questionnaire rapidement.

Pouvez-vous rechercher un camarade que vous auriez plaisir à rencontrer ?

en cas de réussite me faire passer les coordonnées rapidement.

Faire un petit mémo sur votre itinéraire pro, sur les souvenirs qui vous ont

marqués, je ne parle pas des lectures que l’on pouvait trouver à l’infirmerie,

est-ce vraiment Mademoiselle PUECH qui avait ouvert sa bibliothèque ?

Rechercher dans vos archives, ou celles de vos parents des photos, * des lettres

et autres bizarreries… pas question de faire un musée,   mais !

Dans un mail suivant je vous fais passer le dernier tableau Excel,

mettez l’ancien à la poubelle et me faire passer vos corrections.

 

*je donnerai sûrement un peu d’argent pour avoir une photo de

Pierre POMA dans l’AVARE…

-4-- Promotion 57-60

***************************

Les amis de la promo 57-60 bonjour,

Le 60ème anniversaire de notre sortie du goulag* est passé sans que nous puissions

nous exprimer. Nous allons donc comme si de rien n’était, afficher 63ème année, et

si nous ne pouvons rien faire en 2020 notre organisation du plan B se fera sur la

64ème année. (Nous repartons du début).

Samedi 11 juillet 2020 Sylviane et Gugus ont fait une étape aux Jarraux à Saint-Yorre,

voir photo jointe.

Nous avons évidemment évoqué notre prochaine réunion, que nous allons si possible

calquer sur le programme initialement prévu. Ce sera au proviseur de nous dire ce qui

reste possible, car l’idée de notre participation au gala des anciens de la restauration

me convenait parfaitement, mais y aura-t-il un gala en 2021 ?

de gauche à droite : Guy JAY, Gérard et Françoise ALZAY et Sylviane DOUMERC

de gauche à droite : Guy JAY, Gérard et Françoise ALZAY et Sylviane DOUMERC

***************************

Pierre Poma s'est arrêté en chemin pour saluer Pierre :

"

Passage très rapide de Pierre POMA aux Jarraux,

Juste une halte pour couper son voyage dans le midi.

Il est arrivé mardi 18 mai vers 20h00, Il est reparti le

lendemain matin vers 9h00. Nous n’avons pas eu le

temps de refaire le monde mais nous avons fait un

point sur chacun d’entre nous et évoquer notre projet

de rencontre au Gué. Si cela est possible pour 2021 en

fin d’année nous reprendrons contact avec monsieur

Chefd’hotel le proviseur du Gué.

Gérard "

-4-- Promotion 57-60
-4-- Promotion 57-60

2022

 

Après la "mésaventure" de 2020-2021, Gérard ALZAY "ne lâche pas l'affaire". 

Nos anciens sont des modèles de résilience !  Prenons en de la graine... 

Gérard relance donc le projet de regroupement en s'adressant

d'une part à Madame la Proviseure actuelle du Gué à Tresmes

et d'autre part, avec humour, à ses anciens camarades précédemment volontaires. 

****************

Lettre à Madame le Proviseure

****************

-4-- Promotion 57-60

****************

Correspondance avec les camarades de promo. 

****************

-4-- Promotion 57-60
-4-- Promotion 57-60

***************************

les amis du Gué,

et voilà en principe tout est calé : d’avril 2020 nous

passons à mai 2022 pour notre journée tant attendue.

Ce sera le 24 mai 2022 voir le programme de Pierre (ci-après}.

Nous avons tous une pensée pour nos deux camarades

qui ne pourront pas se joindre à nous.

Pour les valides Pierre nous a préparé un programme

qui va être adapté aux possibilités de l’établissement,

merci de le lire attentivement.

Vous avez encore le temps et le loisir de faire des propositions…

Et merci de me confirmer votre participation très vite

pour que nous puissions prendre des mesures en cas

d’affluence.

Les invités sont : ALZAY, BIGOT, CUBAUD, GÉRARDIN, HÉANNO,

LEGUERNE, LURAINE et POMA. pour les autres qu’ils se déclarent.

je reste à votre disposition au 06 xx xx xx xx (**) 

Amicalement

Gérard ALZAY

Pierre POMA

** : Pour respecter la règle de ce site, aucune donnée personnelle n'y est publiée (Déontologie). 

Néanmoins vous pouvez joindre l'un où l'autre par le formulaire de contact, je transmettrai rapidement. 

G. Gauthier

***************************

Et voilà, le 24 mai 2022 est passé et il s'est bien passé,.

Pour preuve, les remerciements de Gérard ALZAY adressé au Gué :

À monsieur Didier LOZACH, à ses adjoints, aux professeurs, aux élèves attentifs et à ceux et celles qui m’ont assisté dans ma dernière gâchée,

j’aimerais vous dire à toutes et à tous, un grand MERCI. 

Nous avons passé une excellente journée. Même si au début nous avons pris quelques retards d’embouteillages, d’orientation et de mémoire.

Le café, avec brief et diaporama inclus sur les nouvelles installations et nouvelles orientations de notre ancienne école : une bonne vingtaine d’élèves et quelques professeurs ont été très intéressés par nos itinéraires professionnels et les questions furent nombreuses, sérieuses, dans une ambiance extrêmement détendue, attentive.

12 heures 30 ce fut l’heure du repas au restaurant d’application qui se situe à la place de notre ancien atelier de staff. Le menu, simple avec quelques surprises originales dans la présentation. Entrée de crudités très bien présentée avec sauces particulières a chaque légumes. J’ai bien aimé celle des betteraves rouges. En suivant, un plat avec poissons et crustacés ensachés dans de la cellophane très joli, mais j’ai fait l’impasse, tout ce qui vient de la mer ne me réussi pas. J’ai eu droit à une omelette avec des fleurs réalisés en pommes de terre bi-chrome d’une grande finesse. Le tout arrosé d’un Saint-Nicolas de Bourgueil servi à bonne température. Et pour finir, et là, je n’aurai pas dû ;  des profiteroles au chocolat. Café… Nous étions invités.

Visite du Château, extérieurement, un ravalement donnerait un coup de chic, architecturalement pas de gros changement, l’accueil se fait par l’ancienne salle à manger des professeurs. Les grandes fresques ont disparues, pour un décor dépouillé, l’ensemble est bien restauré. La grande nouveauté c’est un bâtiment qui relie le château et l’ancien atelier de céramique c’est la plus grande cuisine que je n’ai jamais vu. C’est neuf, c’est propre, c’est nickel à vous tenter de refaire une carrière en cuisine. J’aurais bien aimé voir cet univers en activité. 

Les ateliers, c’est le top, c’est vaste, c’est clair l’ambiance calme, voire décontractée. Les professeurs sont souvent d’anciens élèves.

Pour les infographistes c’est une débauche de moyens, même si les ordinateurs ne sont pas du dernier cri, ils restent performants et les logiciels bien adaptés à l’apprentissage. On pourrait regretter un petit manque de moyen au niveau des consommables, mais face à une future clientèle soucieuse de sa gestion, il faudra envisager, trouver, inventer mille et un moyens pour réduire les coûts tout en étant attractif.

Même si le staff reste un métier artistico-sympathique et qu’il y aura toujours une petite place pour les Antiques , les colonnes, les corniches et autres éléments décoratifs, pour reprendre un nouveau souffle ne faudrait-il pas réinventer ce métier en passant de la déco à l’architecture, faire des choses nouvelles impossibles à réaliser avec d’autres matériaux… Je rêve ! 

Pour la céramique les vocations sont plus nombreuses, un bon nombre de petites villes de 10 à 30 000 habitants ont déjà leur céramiste local, c’est une mode, et il reste de la place, les expositions de professionnels ont toujours de beaux succès au fin fond de nos provinces.

Gué à Tresmes est un très bel outil, avec une belle ambiance, nous lui souhaitons un bel avenir.

G. ALZAY

 

***************************

*bas de page*

*Retour au début de page*

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :